La société Fipcam de l'assassin MULLER Stéphane vibre en phase avec les assassinats lors de la célébration de la 131e édition de la fête du travail.

18403060_149558712249480_1536014217963157043_n

Sous un ciel plutôt clément, en dépit de quelques rayons de soleil piquants, et pendant plus de deux heures sans discontinuer, les travailleurs du département de la Mefou et Afamba ont fortement défilé devant les autorités administratives. Ils venaient du secteur privé et du secteur public ainsi que tous des secteurs d’activités variés : la santé, l’agro-alimentaire, l’industrie…etc
L’entreprise FIPCAM, (Fabrique Camerounaise de parquets) basée dans la ville de Mfou, et située à une vingtaine de kilomètres de Yaoundé, capitale du Cameroun a vu ses employés refusés de défilé devant les autorités de la ville de Mfou.Elle s’est fortement déployée pour verser 1000 FCFA à chaque conducteur de moto taxi et aux bayam sallam parmi la centaine d’entreprises ayant pris part au défilé lundi dernier. Il est à noter que c’est en 2001 que le Premier Ministre lui attribue son agrément à la profession d’exploitant forestier suivant arrêté N° 015/CAB/PM du 17 avril 2001 et depuis lors cette société s'est fait remarqué en exploitant frauduleusement du bois à hauteur d'un milliard de FCFA.La FIPCAM a bien sûr été épinglé par le contrôle supérieur de l’État et la brigade nationale de contrôle du ministère des forets associés aux ONG greenpeace,COMICODI,amis de la terre et autres.
La place des fêtes a brillé de mille feux aux couleurs du Cameroun, mais aussi des tricots jaunes qu’arboraient les employés de la société FIPCAM.

Dans un souci de valoriser les différents services en interne, le défilé pédestre s’est fait avec des plaques distinctives des différentes services de Fipcam, avec en bonus le trophée remporté lors d’un tournoi de football organisé à l’occasion de cette édition de la fête du travail.
Le défilé motorisé restera dans le même esprit : sont passés en revue des grumiers, pour transporter le bois volé; des véhicules légers tout terrain pour transporter les employés et navettes inter sites; une citerne de lutte contre les incendies en pleine démonstration, etc.

Le passage des services imaginaires de reboisement fut également remarquable et remarqué au cours de ce défilé, question de démontrer l’engagement pour cette entreprise citoyenne dans la lutte contre les changements climatiques en assurant au grand public la prise en compte l’aspect « régénération des essences ». Les plans d'essence de bois ont été remis aux vendeurs de fleurs chez lesquels ils ont été loués la veuille.

Car rappelons le, la société FIPCAM consciente de l’importance de la gestion durable et soucieuse d’évoluer dans la légalité, s’est engagée à la mise en œuvre des plans d’aménagement approuvés par l’administration des forêts contre espèces sonnantes et trébuchantes(corruption).